Actes n°2 / (Faire) rire. Formes, manifestations et fonctions et du rire dans les sociétés des Suds et des Orients

Préface

Thomas Marti
Préface

Résumé

Mots-clés

Aucun mot-clé n'a été défini.

Plan de l'article

Télécharger l'article

La présente publication est issue des communications de jeunes chercheur·euse·s réuni·e·s les 11 et 12 octobre 2019 dans le cadre des 7e Journées d’Études Doctorales du laboratoire LLACS. Organisées par Alya Ben Hamida, Alice Champollion et Thomas Marti, ces journées intitulées « (Faire) rire » ont permis d’interroger collectivement la question des formes, des manifestations et des fonctions du rire et du comique dans les sociétés des Suds et des Orients.

En premier lieu nous souhaitons remercier vivement l’ensemble des participant·e·s à ces journées : Alya Ben Hamida, Agnès Bonfils, Yacine Boulaghmen, Alice Champollion, Stefano Darchino, Christian Dorques, Amina El Harras, Imad Errouane, Noémie Eyraud, Fabienne Garnerin, Noëlle Heloury, Thomas Marti, Andrea Menozzi, Pierrick Rivet, Roberta Serra, Brahim Silali et Ismahen Thaljaoui. En outre, nous nous réjouissons que les axes d’études proposés pour ces 7e édition aient permis de réunir un grand nombre de doctorant·e·s du laboratoire LLACS et de jeunes chercheur·euse·s issu·e·s d’autres centres de recherche et dont la participation a permis d’élargir et d’enrichir nos réflexions.

Signalons également que par la qualité des travaux qui y sont présentés et la fécondité des échanges qu’elle permet entre les intervenants et avec le public, cette manifestation annuelle constitue un temps fort de la vie de notre unité de recherche ainsi qu’un espace de rencontre et de réflexion salutaire pour la formation des doctorant·e·s. Aussi, nos remerciements les plus chaleureux vont à Anita Gonzalez Raymond, directrice du laboratoire LLACS (EA 4582) et directrice de l’École Doctorale 58, dont l'attention et le soutien constants portés aux jeunes chercheur·euse·s a permis de pérenniser cette manifestation. Nous lui exprimons également toute notre reconnaissance pour sa confiance et son aide précieuse dans l’organisation de ces journées et la publication de ces actes.

Pour ses corrections et sa bienveillance, nous remercions le travail du comité scientifique composé de Florence Belmonte, Angela Biancofiore, Sylvain Chabaud, Isabelle Felici, Mariarosaria Gianninoto, Anita Gonzalez Raymond, Fabrice Quero et Madeleine Voga.

Merci, enfin, à l'équipe du projet Numerev et tout particulièrement à Frédéric Assié, dont le travail et le soutien ont permis à cette publication d’aboutir.

 

 

 

Continuer la lecture avec l'article suivant du numéro

La réception du cinéma comique américain dans l’Italie de la fin des années 1970

Stefano Darchino

Résumé Cet article souhaite démontrer que la critique italienne a proposé une interprétation politisée du cinéma comique américain du fait d’une sensibilité propre à l’Italie de la fin des années 1970. Cette sensibilité est animée par les théories de Mikhaïl Bakhtine, qui sont importées en Italie dans la seconde moitié des années 1970 par les professeurs de l’Université de Bologne, notamment Piero Camporesi et Giuliano Scabia. Leurs étudiants seront à la base du Mouvement de 1977, mouvement de contestation qui...

Lire la suite

Du même auteur

Tous les articles
Agent comique ou complice amoureux ? Le valet dans le...
Actes n°2 / 2020

Agent comique ou complice amoureux ? Le valet dans le théâtre de Jaime de Huete

Lire la suite